BGL BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations.

Ok
BGL BNP Paribas - La banque d'un monde qui change
BGL BNP Paribas - La banque d'un monde qui change
STARTIN
Jeunes actifs

Le 14.11.2017

Carrière

Travail : Comment se préparer pour son entretien annuel

Entretien-annuelComme tous les ans, la période des évaluations est une période qui procure pour certains beaucoup de stress. En effet, l’entretien annuel est un exercice périlleux auquel il faut se préparer afin qu’il vous soit bénéfique et qu’il ne soit pas une source d’angoisse.

Vous trouverez ici quelques fondamentaux qui vous permettront de vous préparer au mieux.

1. Préparer en amont votre auto-évaluation

Si vous ne l’avez pas fait au court de l’année, prenez 15 jours avant la date de votre entretien pour réfléchir et mettre sur papier les éléments que vous souhaitez aborder le jour J.

Il s’agit ici de faire votre auto-évaluation : soyez le plus objectif possible pour gagner en crédibilité auprès de votre employeur/manager.

Pour que cette auto-évaluation soit la plus complète possible, voici quelques points à ne pas oublier :

  • Dressez un bilan de votre année en listant vos différentes réalisations et les objectifs que vous avez atteint
  • Faites un point sur vos compétences
  • Listez vos principales réussites au cours de l’année écoulée
  • Listez également vos difficultés, il est important, dans un souci d’objectivité, de prendre également en compte les points d’amélioration à apporter. Vous ferez, qui plus est, preuve de remise en question et cela montrera votre lucidité sur votre travail
  • Identifiez les formations éventuelles auxquelles vous souhaiteriez participer (et qui seront en relation avec vos points d’amélioration)
  • Définissez votre projet professionnel à court et moyen terme : comment vous vous voyez évoluer au sein de la société ? quelles sont les prochaines étapes que vous souhaiteriez atteindre etc. ?

2. Remplir sa grille d’évaluation

Si votre entreprise fonctionne avec un système de grille d’évaluation, il est important de bien prendre le temps de la remplir. C’est un outil qui vous permettra de cibler précisément vos atouts et faiblesses dans un objectif de progression interne.

L’objectif de cette grille est de vous évaluer sur des critères objectifs, d’analyser vos performances professionnelles et non pas de vous juger en tant qu’individu, pas d’inquiétude.

3. Et pendant l’entretien… ?

Il est important que vous adoptiez une attitude positive et ouverte au dialogue ; surtout si vous attentez quelque chose de spécifique en retour (une augmentation, une promotion de poste,…)

L’idée principale est de vous montrer ouvert tant aux critiques qu’aux compliments, de faire preuve d’une faculté de remise en question et d’objectivité sur votre propre travail.

Le but de votre entretien est qu’il soit constructif et qu’il vous permette d’atteindre vos objectifs. En effet, si vous jugez que lors de l’année écoulée, un projet ne s’est pas déroulé comme il aurait dû, soit vous adoptez une position d’attaque en pointant du doigt ce qui n’a pas fonctionné chez vos collègues, ce qui pourrait sembler vous dédouaner mais qui, soyons honnêtes, va vous desservir. Soit vous assumez votre part de responsabilité, en exposant calmement les raisons de cette « non atteinte » d’objectif en suggérant une solution alternative qui vous semble pertinente. Montrez que vous êtes capable de proposer une solution à une difficulté rencontrée vous crédibilisera.

Si vous devez faire « face » à un reproche, ne le prenez pas comme une critique ou une sanction mais essayer de l’aborder de façon constructive.

Votre responsable est là pour vous stipuler les points d’amélioration et tenter d’y remédier avec vous. Il n’est donc absolument pas nécessaire d’y répondre par l’agressivité. Si la remarque est fondée, acceptez la et essayez de trouver ensemble une solution (c’est peut-être le moment de demander une formation spécifique).

Bien entendu, nous vous proposons seulement quelques principes qui vous permettront de vous mettre dans les meilleurs conditions ; si le respect de ces quelques conseils ne vous garantit pas que votre employeur accède à 100% de vos demandes, ils vous aideront cependant à aborder de manière plus sereine cette étape annuelle, qui, nous vous l’accordons, n’est pas toujours évidente.

Bon courage !

 

Contactez-nous