BGL BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations.

Ok
BGL BNP Paribas - La banque d'un monde qui change
BGL BNP Paribas - La banque d'un monde qui change
STARTIN
Jeunes actifs

Le 23.09.2014

Carrière

L’auto-évaluation : l’occasion d’améliorer votre statut !

Qui dit boulot dit aussi performance, qualité, évolution… Dans la plupart des entreprises ou institutions, les employés sont évalués en général une fois par an. L’occasion de faire le point, avec sa hiérarchie, sur ses attentes, ses réussites, ses difficultés éventuelles et ses perspectives dans l’organisation.

Europe_Office_143L’auto-évaluation (dite aussi self-assessment ou self-feedback) est en général un document rédigé (parfois assisté par ordinateur) par l’employé avant la rencontre d’évaluation. C’est l’occasion de partager avec sa hiérarchie la façon dont il estime avoir accompli son travail, les points forts et les points faibles, les améliorations souhaitées et ses aspirations pour l’avenir.
C’est une occasion à saisir. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de votre auto-évaluation.

Soyez réaliste. Évitez de passer pour un vantard ou, à l’inverse, pour une victime. Soyez fier de vos réalisations, insistez sur l’avantage qu’elles ont procuré à l’organisation, sans fausse modestie et sans en rajouter. N’oubliez pas de vous fixer de nouveaux objectifs.

Restez dans votre rôle. La base de votre auto-évaluation sera votre job description, c’est-à-dire ce pour quoi on vous paie. Mais n’hésitez pas à montrer que vous avez cherché à élargir vos compétences, que vous ne vous contentez pas du cadre donné. Mais évitez de piétiner les plates-bandes de vos collègues !

Documentez et argumentez votre auto-évaluation. Les détails, les exemples concrets sont importants. Vous maîtrisez votre métier, oui ou non ?

Soyez franc. Mettez vos mérites en avant sans les exagérer. N’hésitez pas à évoquer aussi vos faiblesses quand vous soulignez vos forces.

Soyez clair. Vos interlocuteurs n’ont pas de temps à perdre. Montrez-leur que vous connaissez la valeur du temps. Allez droit à l’essentiel. Ne vous contentez pas de dresser des bilans ; posez vos objectifs pour l’année suivante. Si vous avez une idée qui pourrait profiter à l’entreprise, annoncez-la.

Soyez positif. Des problèmes, il y en a toujours. Mais des gens qui proposent des solutions, c’est moins courant. Se plaindre ne sert à rien. Suggérer des remèdes, voilà qui intéressera votre direction ! Faites-le avec diplomatie, sans jamais impliquer l’un de vos collègues à son insu et en évitant de donner à votre direction l’impression que vous voulez décider à sa place.

L’auto-évaluation est aussi très utile au moment de choisir une orientation professionnelle.

Contactez-nous